À Dieu Billy Graham

Billy Graham, une vie consacrée à l’Évangile. Billy Graham est né à une époque où les blancs battaient les noirs en toute impunité.

À la fin de sa vie, il recevait dans sa maison de Caroline du Nord le premier président des États-Unis noir, et priait avec lui. Cela en dit long sur les mutations du siècle qu’a traversé le plus célèbre et influent évangéliste contemporain. Né en 1918, Billy Graham a prié avec tous les Présidents des États-Unis depuis Harry Truman, il a été le conseiller spirituel personnel de plusieurs d’entre eux, ainsi que d’autres personnalités de premier plan. Il a été l’ami de Martin Luther King, qui lui dira un jour, « Vous avez courageusement amené l’Evangile chrétien à s’emparer de la question raciale dans toutes ses plus urgentes dimensions ».

Il restera dans les mémoires, l’évangéliste ancré dans la Parole et désireux de voir le salut du plus grand nombre. « Un jour, vous lirez ou entendrez que Billy Graham est mort. N’en croyez pas un traitre mot. Je serai alors plus vivant que je ne le suis maintenant. J’aurai juste changé d’adresse. Je serai alors dans la présence du Seigneur. » Partager cette image sur Facebook Alors qu’il était dans sa centième année, Billy Graham a « changé d’adresse » et rejoint son Seigneur, son épouse Ruth et tous ceux qui l’ont précédé dans la foi.

Sa vie exceptionnelle aura marqué le XXème siècle et le début du XXIème. Il aura su s’adapter à toutes les époques, utilisant l’ensemble des moyens dont il disposait pour rendre accessible le message de l’Évangile. C’est ainsi que tout au long de ses près de 80 ans de ministère, il touchera 215 millions de personnes dans les « croisades », ces 400 grands rassemblements organisés dans plus de 185 pays. Et des millions de personnes seront également touchées par son ministère au travers de l’édition et des médias, la radio, la télé, le cinéma et finalement Internet.

L’objectif premier de Billy Graham, nommé 61 fois sur la liste des « 10 personnes les plus admirées du monde », était de transmettre le message de l’Évangile au plus grand nombre, l’urgence de faire connaître la bonne nouvelle du salut en Jésus. En 2005, il déclarait lors de sa dernière croisade : «J’ai un message : Jésus-Christ est venu, il est mort sur une croix, il est ressuscité et il nous a demandé de nous repentir de nos péchés et de le recevoir par la foi en tant que Seigneur et Sauveur, et si nous le faisons, nous obtenons le pardon de tous nos péchés.»

Pour les observateurs, Billy Graham, est l’un des rares hommes dont l’humilité a grandi en même temps que sa notoriété et son influence. Il espérait que l’on se souvienne de lui comme « une personne intègre, fidèle à son appel, qui a aimé Dieu de tout son coeur, de tout son esprit et de toute son âme ». Sur le mémorial en ligne qui lui est dédié, on peut lire : « Ceux qui connaissaient le mieux Billy Graham se souviendront toujours de sa compassion, de son humour, de son amour pour sa famille et ses amis, de son intégrité, de son humilité et de sa volonté d’apprendre des autres, de ses expériences, et même de ses erreurs. » Billy Graham laisse derrière lui 3 filles, 2 fils, 19 petits-enfants et 41 arrière-petits-enfants. Ses écrits, ses messages restent comme un héritage de foi et de sagesse pour les chrétiens d’aujourd’hui et ceux des générations futures, car comme il le disait lui-même : « Le message que je prêche n’a pas changé, les circonstances ont changé, les problèmes ont changé, mais au plus profond de lui l’homme n’a pas changé et l’Évangile n’a pas changé. »

 

Source: ic


Article lu 75 fois

Retour aux articles
nouveau

Rappel menu

Emissions

A propos d'Antioche Radio

Réseaux sociaux

réseaux sociaux
Dj Antioche Restaurant Saint Ors Antioche Design Gospel CD

Copyright © 2018 Antioche Radio Tous droits réservés

Designed by AntiocheDesign

FaceBook YouTube Twitter