6 leçons sur l'adoration que la World Cup nous a apprises

Cette année à la coupe du monde, l’équipe Belge des Diables rouges a suscité un engouement terrible ici en Belgique et même ailleurs. On a vu notre pays habituellement gris et calme être totalement transformé. La joie et la célébration exubérante ont remplis les cœurs et les espaces publiques. Tout ça m’a fait réfléchir et en observant bien, j’ai été rempli de honte. Ces gens nous ont donné à nous chrétiens une démonstration puissante de ce qu’est la vraie adoration. Ils ont adorés leurs dieux humains de la manière dont nous devrions adorer le vrai Dieu, notre Père, Créateur et sauveur. Pas convaincu ? Voici mes observations:

                                                                                  

1. L'adoration est plus forte en groupe

Rien qu'en Belgique, des dizaines de milliers de supporters ont inondés les places publiques, les bars et les stades pour soutenir leur équipe de foot. Des hommes, femmes et enfants de tous bords. Ils auraient très bien pu le faire chez eux au calme, mais ils ont compris que l'adoration corporative dégage une énergie particulière. En voyant mon frère adorer, je suis moi-même motivé à adorer en retour. Même si je ne sais pas chanter, ensemble, on y arrive bien et fort. Et on sait que nos ennemis seront impressionnés par notre nombre.

 

2. L'adoration doit se faire sans honte

On connait tous des gens normaux et respectables qui, pendant les matchs de la Belgique, se sont transformés en supporters fous. Ils se sont peint le visage et/ou le corps, ils ont porté des perruques multicolores. On pouvait les voir dans la rue ou sur Facebook en train de chanter, danser et crier à tue tête. Ces gens n'ont eu honte de rien! Tout ce qui les intéressait était de célébrer leurs dieux, et ils l’ont fait sans se soucier du jugement des autres.

 

3. L’adoration nécessite des sacrifices

Un billet d’avion pour le brésil depuis la Belgique coûte au minimum 1100 euros en été. Les tickets pour les matchs coûtent au minimum 70 euros, sans oublier que les matchs ont lieu dans des villes différentes. Et pourtant de nombreux belges s’y sont rendus. Ils ont économisé et payé cet argent volontairement pour aller soutenir leurs dieux. Selon les journaux, 1 belge sur 4 a adapté son horaire de travail pour pouvoir voir les matchs de notre équipe nationale ! Si seulement on était prêts à faire la même chose pour le vrai Dieu.

 

4. L’adoration doit se faire avec joie et plaisir

Observez les visages, l’ambiance…il y a une atmosphère de joie qui a régné en Belgique pendant quelques semaines. Une joie qu’on n’avait jamais vue ici. Les gens ont enduré la pluie, de longues files, et toutes sortes de désagréments avec plaisir, pour supporter leurs équipes. Je ne suis pas fan de foot mais on ne pouvait pas résister à l’envie de se joindre à cette fête.

 

5. L’adoration est inconditionnelle

Même après la défaite des diables rouges, on a vu apparaître dans les journaux et sur les médias sociaux des mots d’encouragement et de remerciement. La foule s’est également déplacée sous la pluie pour aller les accueillir à la place des palais. Dans la victoire ou dans la défaite, les fans ont célébré leurs dieux.

 

6. L’adoration nécessite la connaissance

Chaque fan peut te parler abondement de l’équipe belge. Les supporters et publicistes ont fait un très bon boulot de ce côté. Même moi qui ne regarde pas du tout le foot, je connais maintenant de nombreuses informations sur Lukaku, Witsel, Vertongen, etc. On nous a bassiné avec ça. On nous a inondé de leurs hauts faits et accomplissements. Les supporters les connaissent et n’hésitent pas à répéter ces informations, surtout dans les moments de doute. C’est vraiment de la louange et de l’adoration.

 

source: Tito L. Mutyebele


Article lu 1439 fois

Retour aux articles
nouveau

Rappel menu

Emissions

A propos d'Antioche Radio

Réseaux sociaux

réseaux sociaux
Dj Antioche Restaurant Saint Ors Antioche Design Gospel CD

Copyright © 2017 Antioche Radio Tous droits réservés

Designed by AntiocheDesign

FaceBook YouTube Twitter